Infos CBD

Comment bouturer facilement du CBD ?

Pascal

Aucun commentaire

bouturer facilement cbd

La culture du cannabis étant une activité réglementée, le cultivateur doit s’assurer que la teneur en THC de la plante de cannabis est inférieure à 0,2 %. Pour ce faire, il doit tout mettre en œuvre pour optimiser le taux de CBD. Une situation qui le contraint à faire une bouture. Cette technique permet d’obtenir des clones végétaux répondant à des critères spécifiques. Cependant, elle est assez délicate et demande le respect de certaines étapes. Comment s’y prendre facilement ?

Disposez des équipements nécessaires

Le succès de cette opération ne dépend pas seulement du talent ou de l’expérience des agriculteurs. Ce dernier doit au préalable se procurer divers outils et équipements, à savoir :

  • un outil de coupe stérilisée spécialement conçu pour les boutures
  • un substrat pour tenir les boutures (idéalement Jiffy pastilles déshydratées)
  • une serre miniature
  • une lampe convenable (néon fluorescent, lampe CFL ou MH)
  • une hormone de bouturage
  • un pied de cannabis qui peut résister à la manipulation.

S’agissant du dernier point, le processus est le même pour la plante mère et la bouture. Par conséquent, il est nécessaire de s’assurer que la plante concernée soit pleinement développée, sinon elle se fanera.

Préparez les produits et outils à utiliser

Il est indispensable de préparer tous les produits et de les mettre à portée de main, car les différentes phases doivent se faire les unes après les autres dans les plus brefs délais sinon les boutures mourront ou ne s’enracineront pas. Dans ce cas, il est nécessaire d’effectuer chaque étape décrite ci-dessous aussi minutieusement que possible.

  1. Aménagez le plan de travail

Tout d’abord, prenez un moment pour préparer votre établi et jetez tout ce qui ne vous est pas utile. Pour éviter une éventuelle contamination des plantes par des agents pathogènes, assurez-vous que l’espace que vous choisissez soit complètement propre et désinfecté.

  1. Nettoyez les instruments à utiliser

Des mesures sont également prises ici toujours dans le but d’éviter toute contamination. Pour ce faire, veuillez stériliser les instruments que vous souhaitez utiliser, qu’il s’agisse de ciseaux, de scalpels ou de lames. Préparez un pulvérisateur avec de l’eau, vous devez y ajouter un peu de micro kill du plagron. Ceci est utilisé pour éliminer les moisissures et les bactéries.

  1. Couper La Bouture De Cannabis

La coupure de la bouture peut se faire dans n’importe quelle partie de la plante, l’important est que cette partie ait plus de deux semaines de vie. Pour préparer une bouture, vous prenez une portion de la branche et comptez les entre-nœuds depuis le haut.

Les entre-nœuds sont situés sur la tige de la branche. À partir du haut, il y a trois entre-nœuds clairement visibles vers le bas. La coupe sera effectuée à mi-chemin entre le 3e et le 4e entre-nœud. Elle doit être faite avec un cutter ou un scalpel tranchant et stérilisé.

  1. Baigner La Bouture Dans L’eau

Après avoir coupé la branche, immergez-la dans le verre avec de l’eau pendant environ 10 minutes de cette manière. La coupe absorbera l’eau et ne s’effondrera pas immédiatement.

Démarrez la bouture proprement dite

Après la phase de préparation, le bouturage proprement dit peut démarrer. Il sera question de suivre ses étapes :

Lire aussi :  Consommation de la résine de CBD : avec ou sans tabac ?

Plantez la bouture

Il sera question ici de planter la bouture dans le substrat qui lui est adapté. Ceux qui ont opté pour la tourbe déshydratée doivent s’assurer à l’avance qu’elle a été plongée dans l’eau durant environ quinze minutes. Ensuite, il ne vous reste plus qu’à planter délicatement les boutures sur la pastille.

Par ailleurs, si vous utilisez de la laine de roche, il est important d’insérer la brindille dans le trou de 2 cm de profondeur puis de la pousser vers le bas d’au moins un centimètre afin qu’elle soit bien fixée. En revanche, si vous utilisez des racines normales, insérez-les simplement dans le trou qui est généralement déjà présent et le tour est joué. La bouture peut aussi être insérée directement dans le sol mais l’enracinement sera moins certain.

Accordez des soins particuliers

Afin d’assurer la survie de la bouture, il est également important de lui apporter un soin particulier. Par exemple, les feuilles doivent être taillées pour limiter la transpiration. Il vous revient de définir la fréquence à laquelle vous allez effectuer cette opération. Il est aussi important de verser une petite quantité d’hormone de bouturage sur le substrat.

Mettez la bouture dans votre mini-serre

C’est la dernière étape du bouturage. Pour ce faire, assurez-vous que la température soit comprise entre 18 et 22 °C. En optant pour une serre équipée d’un module de chauffage, vous pourrez maintenir facilement cette condition. N’oubliez surtout pas de mettre en place vos lampes ou néons pendant des heures quotidiennement.

Adoptez une nouvelle routine

Le développement de la bouture doit être absolument surveillé. Pour une croissance optimale, il est préférable d’aérer la serre une fois par jour en enlevant simplement le couvercle. Vous pouvez également profiter de ce moment pour vaporiser un brouillard d’eau pour reconstituer l’humidité.

Surveillez les boutures

Vous devez vous atteler à surveiller la croissance de vos boutures. Si le substrat s’assèche, il faudra le mettre dans 2 cm d’eau durant 10 à 20 minutes pour qu’il soit déshydraté. Entre le 12e et le 14e jour, il est possible d’ôter le couvercle de la serre. Dans le même temps, il faut vérifier si les boutures fanent après 2 heures. Si oui, il convient de remettre le couvercle.

Une fois que vos boutures parviennent à survivre à l’air libre, pensez à vaporiser de l’eau deux fois par jour pour une bonne hydratation. Déjà, dès le quinzième jour, les racines devraient apparaître. Si elles n’apparaissent pas dans environ 20 jours, les boutures peuvent se faner.

Plantez votre bouture

Même lorsque les racines sont complètement ramifiées, vous pouvez transplanter la bouture. Afin de favoriser sa croissance, il est recommandé d’utiliser des engrais adaptés pour fertiliser le sol. L’utilisation d’un émulateur de racines peut également aider.

Somme toute, faire des boutures de CBD n’est pas une opération difficile. Il faudra dans un premier temps réunir tous les équipements dont vous aurez besoin pour que l’opération se passe sans déconvenue. Ensuite, vous devez respecter rigoureusement les étapes susmentionnées, du voiturage proprement dit. Gardez à l’esprit qu’il est vraiment très important de surveiller vos boutures même si vous avez respecté toutes les étapes. C’est la conjugaison de tous ces efforts qui vous permettra d’avoir le résultat escompté.

À propos de

Je suis Pascal, un fervent adepte du CBD, déterminé à faire de CBD France Legal votre référence en matière de CBD. Chaque décision que je prends est guidée par mon expertise.

Photo of author

Laisser un commentaire