Infos CBD

Quelle différence y a-t-il entre du cannabis mâle et femelle ?

Pascal

Aucun commentaire

diffence cannabis male femelle

Dans un champ de marijuana, il existe plusieurs types de CBD. Le mâle, la femelle et parfois l’hermaphrodite sont les types de plantes de cannabidiol qui se retrouvent dans une culture de marijuana. La connaissance de ces races est importante pour un cannabiculteur dans la réussite de son activité. Comment arriver donc à distinguer un CBD mâle de la femelle ou de la plante hermaphrodite ? Si vous avez aussi cette difficulté de distinction du CBD, voici quelques éléments de réponses qui devraient vous éclairer.

La différence physique entre le cannabis mal et femelle

Comme la plupart des plantes possédant des caractéristiques de reproduction, les cannabis mâle et femelle se distinguent également par leur sexe. Le plant mâle est doté des étamines, éléments essentiels pour féconder le pistil de la femelle. L’astuce pour donc observer la différence entre ces deux types de plantes est de repérer leurs organes génitaux. Au début de la croissance des bourgeons issus des graines, il n’est pas possible de les distinguer. Pour cela, vous devez attendre entre 6 à 8 semaines, c’est-à-dire la période où les plantes arrivent à maturité sexuelle. En observant leurs nœuds, vous pouvez savoir qu’une plante de cannabis a un sexe mâle s’il a des boules au niveau de ces derniers. Les boules constituent les panicules qui contiennent le pollen nécessaire pour la reproduction des plantes dans votre culture.

En ce qui concerne la femelle, l’apparition des calices ressemblants à des larmes au bout de leurs nœuds devrait vous permettre de les distinguer.

Comment différencier le cannabis mâle et femelle à la consommation ?

En dehors de leurs différences physiques, les plantes de cannabis mâle et femelle peuvent être distinguées par leurs compositions en cannabinoïdes. Occupés à produire le pollen nécessaire à la reproduction, les cannabis masculins deviennent dépourvus du cannabidiol. Les femelles quant à elles, en plus d’assurer la prolifération des plants, s’enrichissent aussi en cannabinoïdes pendant leurs croissances. Elles constituent d’ailleurs l’objectif final que visent les cultivateurs de la marijuana. De ce fait, si vous consommez des feuilles de CBD qui n’ont pas d’effet sur vous, elles proviennent donc des plantes de CBD mâles. L’effet inverse vous permettra de reconnaître les feuilles issues des cannabis féminins.

Y a-t-il un moyen plus rapide d’accélérer la reconnaissance des sexes ?

Dans certaines cultures de CBD, il arrive que malgré que la période de maturité sexuelle arrive, les plantes ne développent pas leurs caractères sexuels. Dans ce cas, vous devez pratiquer la méthode appelée de sexage pour stimuler la production de caractère sexuelle. Cette méthode peut également être utilisée sur les petites plantes afin de déterminer rapidement le sexe. Pour réaliser cette méthode de sexage artificiel, vous devez prélever la bouture des plantes dont vous souhaitez connaître le sexe. Ensuite, vous devez les placer dans un placard de culture.

Le placard ainsi que le contenu doivent être placés en photo période de 12 heures de lumière et 12 heures d’obscurité. Si le nombre d’heures de photo période est respecté, vous devez déjà voir apparaître des caractères sexuels au bout de vos boutures. Avec peu de moyens financiers, vous pouvez simplement installer votre culture dans un environnement de photo période pour accélérer la croissance de vos plantes. Cependant, si un décalage ou une interférence est observé, la croissance de la plante et sa reproduction peuvent être endommagées. De même, le résultat que vous trouverez après l’exposition des boutures peut être erroné. Il est également possible que la plante de CBD se mute en hermaphrodite si elle est stressée à cause du décalage de la photo période.

Lire aussi :  Résine CBD : tout savoir sur le ‘’charas’’

Comment reconnaître les hermaphrodites ?

Les hermaphrodites sont la troisième race de CBD qui existe. En langage familier, les hermaphrodites sont perçus comme les erreurs de la nature dans la culture des CBD. En effet, cette race possède à la fois les caractéristiques sexuelles du mâle et de la femelle. Vous reconnaîtrez ces espèces de cannabidiol grâce aux sacs polliniques et aux pistils qu’ils hébergent. Les hermaphrodites ne possèdent pas la propriété dioïque des cannabis et peuvent donc se reproduire elles-mêmes. De plus, on distingue deux différentes races d’hermaphrodites. Il s’agit de la vraie hermaphrodite et de l’hermaphrodite banane.

Pour reconnaître la vraie hermaphrodite, vous constaterez que les caractères sexuels mâles et femelles sont repartis sur différentes branches. En ce qui concerne l’hermaphrodite banane, vous remarquerez que la branche contenant l’étamine pousse directement au sein du pistil. Cette disposition sexuelle favorise la pénétration directe du pollen au sein de ce dernier pour une fécondation assurée.

Cette anomalie de la nature s’observe quand la plante est stressée, très peu nourrie ou mal exposée au soleil. Même si elles sont capables de se reproduire eux-mêmes, il est préférable de les arracher de ses cultures afin de ne pas freiner la prolifération de la race femelle. Pour également éviter leur invasion, vous devez limiter la plantation des plants de CBD qui ont une lignée génétique douteuse. Les plantes avec un arbre généalogique considérable sont susceptibles de générer des hermaphrodites sans pour autant être stressés.

Aussi, vous devez bien nourrir votre plantation pour éviter que des plantes saines d’origines se transforment en hermaphrodite. La température ambiante du lieu de culture doit être contrôlée régulièrement pour éviter de stresser la plante. Le déplacement d’un plant de cannabis d’un lieu à un autre peut également stresser la plante et occasionner sa mutation en hermaphrodite. Pour finir, il est important de bien choisir votre fournisseur en graines de CBD pour éviter de planter dans votre jardin des hermaphrodites.

Peut-on distinguer le sexe qu’aura la plante de CBD à partir de la graine ?

Scientifiquement, il n’est pas encore prouvé que la graine peut permettre d’identifier un plant de CBD mâle ou femelle. Vous ne pouvez qu’attendre donc la maturité de la plante pour déterminer son sexe et pour avoir une meilleure pollinisation.

Cependant, il existe une méthode simple pour identifier les graines de CBD prometteuses par rapport à d’autres, pour ne pas subir trop de perte. Après l’achat, vous n’aurez qu’à plonger les graines dans de l’eau tiède pour observer leurs réactions. Si les graines coulent, cela signifie qu’elles sont assez fertiles pour féconder le sol et générer des plants. En revanche, si elles flottent, cette réaction suppose qu’elles sont déjà inutilisables.

4.3/5 - (22)
À propos de

Je suis Pascal, un fervent adepte du CBD, déterminé à faire de CBD France Legal votre référence en matière de CBD. Chaque décision que je prends est guidée par mon expertise.

Photo of author

Laisser un commentaire